Nous retournons vers l’exposition mondiale de 1958 où par la suite le pavillon de la Yougoslavie retrouvera, après son transfert à Wevelgem, une nouvelle vie sous forme d'école secondaire.

10

 

Son créateur Vjenceslav Richter, architecte, mais aussi artiste et visionnaire.

Vjenceslav Richter

Que Vjenceslav était plus qu'artiste vient du fait qu'il était fondateur d'EXAT51 et membre de 'New Tendencies' par la suite, deux mouvements d'art dans la Yougoslavie des années 50 et 60.

EXAT51 (Eksperimentalni Ateljer) fondé en 1951, rompra, par l'édition de leur 'Manifesto', avec l'art en Yougoslavie de l'entre-deux-guerres.

Les membres multidisciplinaires d'EXAT51 avançaient des oeuvres géométriques et abstrait basées sur les premiers pas du design industriel

New Tendencies, de 1961 à 1973, un mouvement d'art qui peut être considéré comme le dernier mouvement avant-garde d'après-guerre en Europe.

Ce regroupement international d'artistes était le dernier mouvement à laisser vivre l'espoir que la société sur le plan sociale et politique et que la vision sur la société moderne était le résultat d'idées et le rôle que jouaient les artistes. Le 'computer visual art' en était la suite logique par l'utilisation de l'ordinateur en tant qu'outil d'artistes.

DSCI7688

© 2018 RichterExpo. All Rights Reserved. Designed By Homemedia

Please publish modules in offcanvas position.